Les jardins de l’Abbaye Saint-André recherchent un jardinier à temps plein en CDI.

Missions

Entretien et aménagement du jardin classé Monument Historique et labélisé Jardin Remarquable.

Prise en compte de la gestion écologique et de la gestion différenciée des différents espaces des jardins.

Visites commentées des jardins, sensibilisation du public.

L’abbaye et ses jardins sont ouverts au public et accueillent 30000 visiteurs par an.

 

Contexte

Situés au sommet du mont Andaon, dans l’enceinte du fort Saint-André, les jardins de l’abbaye Saint-André se déploient en terrasses sur deux hectares, et sont composés de deux jardins ayant une gestion différenciée.

Le jardin à l’italienne 

À l’est du palais abbatial, le jardin à l’italienne, d’aspect formel, déroule son grand parterre en forme d’éventail. Bassins de pierre de taille en miroir où se reflètent vases et sculptures, tables rondes en pierre, entourés de massifs d’iris, de lauriers roses, et arbres de Judée… Cette partie basse du jardin a été créée dans les années 20 selon les plans des villas de la Renaissance. Longeant le pied de la terrasse, une pergola aux colonnes de pierre se couvre au printemps de glycines et de rosiers de Banks.

 

Le jardin sauvage

Couvrant la plus grande partie des jardins, le jardin dit « sauvage » en terrasses offre un panorama exceptionnel sur le grand paysage de la Provence. Planté d’oliviers centenaires et d’espèces méditerranéennes, il s’étend jusqu’au sommet du mont Andaon et la chapelle romane de sainte Casarie. Alliant harmonieusement le végétal au minéral, ce jardin laisse croire que les plantes s’épanouissent librement, redonnant vie aux vestiges de ce monastère qui fut l’un des plus grands du sud de la France. Un nouveau sentier botanique présente 75 espèces méditerranéennes en escalier de restanques en restanques.

Gestion écologique

Pour l’entretien du jardin, nous avons adopté un mode de gestion écologique : désherbage manuel des massifs et des allées, phytosanitaire bio, uniquement si absolument nécessaire, gestion raisonnée de l’eau. Dans ce contexte, le jardinier sera amené à participer à la réflexion autour de l’adaptation de la palette végétale du jardin aux caractéristiques du site et aux contraintes liées au réchauffement climatique, de plus en plus sensible à Saint-André et dans la région.

Profil recherché

Bac + 2 dans le domaine des espaces verts ou Bac Pro aménagement paysager.

Expérience professionnelle de 2 ans minimum comme jardinier.

Connaissance des différentes techniques de taille, de traitement biologique et d’entretien.

Connaissance de la flore méditerranéenne.

Maîtrise des différents matériels : tondeuse, débroussailleuse, tronçonneuse et taille haie.

Intérêt pour les jardins historiques, la nature, l’écologie.

Curiosité, initiative, autonomie et polyvalence requises.

Adhésion aux principes de gestion écologique des jardins.

Notions de pédagogie et de communication.

Poste et conditions

CDI à partir du 1/11/2022

Poste à temps complet, 35 heures par semaine du lundi au vendredi.

Salaire selon expérience.

Modalités de candidature : Envoyer CV et lettre de motivation par mail à Marie Viennet avant le 14 septembre 2022  marie.viennet@abbayesaintandre.fr