L’histoire de l’abbaye

Classée Monument Historique depuis 1947, l’abbaye Saint-André et ses jardins apparait dans de nombreuses pages de la grande Histoire. D’un simple ermitage reculé au VIe siècle va naître une abbaye qui rayonnera au XIIIe et XIVe siècle.

Le mont Andaon situé à 68 m de haut sur la rive droite du Rhône, le mont Andaon possède une situation géographique convoitée peut-être dès l’époque gallo-romaine.

De l’ermitage de sainte Casarie à la première abbaye bénédictine
Une abbaye royale face à la papauté d’Avignon
Le Palais Abbatial de la Congrégation de Saint-Maur
Les démolitions de la Révolution
La renaissance au XXe avec Elsa Koeberlé puis Roseline Bacou
A noter : Le Millénaire de la fondation de l’Abbaye en 999 a été célébré par un Colloque du 24 au 26 septembre 1999, dont les Actes ont été publiés en 2000.