Bienvenue à l’Abbaye de Saint-André

accueil-visite

Visite

Au cœur de l’enceinte du fort Saint-André qui domine Villeneuve-lez-Avignon (Gard), l’abbaye bénédictine et royale de Saint-André ouvre aux visiteurs ses somptueux jardins en terrasses et son palais abbatial. Un lieu rare qui mêle, avec harmonie, l’art des jardins, une mosaïque de patrimoines et l’histoire du Languedoc et de la Provence depuis le VIe siècle. Visite libre ou guidée du 1er mars au 1er novembre.
L’Art et la musique s’invitent aussi régulièrement à l’abbaye. Des moments à ne pas manquer.

accueil-jardins

Les jardins

Ayant reçu le label “Jardin remarquable” en 2014, les jardins de l’abbaye se déploient entre les vestiges des églises romanes et les tombeaux du VIe siècle: massifs de rosiers anciens, plantes méditerranéennes, oliviers et pins centenaires…. Au pied du palais, un parterre de style toscan du XVIe, orné de bassins, vases et sculptures longe une pergola couverte de glycines et de roses. Sur les hauteurs du mont Andaon, ces jardins en balcon offrent une vue panoramique sur le Palais des Papes d’Avignon.

accueil-palais

Le Palais Abbatial

Lieu stratégique et spirituel, l’abbaye raisonne de nombreux faits historiques. Ermitage de sainte Casarie, monastère bénédictin, Saint-André devient abbaye royale au XIIIe siècle, commandant alors plus de 200 prieurés. Remanié fin XVIIe par l’architecte du Roi, Pierre Mignard, le palais abbatial conserve d’élégantes salles voutées, un portail et un escalier monumental … Les peintures murales d’Emile Bernard ainsi que de nombreuses collections sont aussi à découvrir lors de la visite guidée.

Actualités

Nos Partenaires